Acces rapide
Accès rapide :
Marques
Recherche
Votre panier
Accueil > Encens > Encens > Papier d’Arménie

Papier d’Arménie
Page en favoris
  Retour

Encens


Papier d’Arménie 


Carnet triple 

2.90 € 
En stock
Quantité  

LE PAPIER D’ARMENIE (MÉDAILLE D’OR)

Beaucoup plus écologique que les désodorisants d’intérieur classiques, le papier d’Arménie est un incontournable de l’habitat sain avec ses envoûtantes notes sucrées, vanillées et balsamiques.

L’histoire du Papier d’Arménie débute au XIXe siècle. 

Lors d’un voyage en Arménie, Auguste Ponsot remarque que les habitants parfument et désinfectent leurs maisons en faisant brûler du Benjoin. 

Son associé, le pharmacien Henri Rivier, découvre alors qu’en faisant dissoudre le benjoin dans de l’alcool à 90° on obtient une odeur persistante. L’ajout de parfum donne un mélange aromatique agréable et tenace. Il ne reste qu’à trouver un support. Ce sera le papier buvard qui absorbe le mélange tout en conservant l’odeur originelle du Benjoin et se consume lentement sans faire de flamme..

Il ne reste qu’à trouver un support. 

Ce sera le papier buvard qui absorbe le mélange tout en conservant l’odeur originelle du Benjoin et se consume lentement sans faire de flamme.

Le papier buvard servant à fabriquer le Papier d'Arménie est une fibre d’origine naturelle certifié par le FSC, organisme international indépendant qui agit pour une gestion forestière responsable au niveau mondial.

Tout d’abord vendu dans la rue, le papier d’Arménie, produit naturel et écologique avant l’heure, fait très vite de nombreux adeptes parmi les pharmaciens qui conseillent son emploi durant les épidémies de grippe.

L’Exposition universelle de 1900 à Paris et de multiples salons à l’étranger révèlent ses vertus au grand public. 

Peu onéreux, facilement transportable, il s’exporte alors dans de nombreux pays, dont l’Angleterre sous le nom de « AirClean » (air propre).

Réputé depuis l’Antiquité pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et expectorantes, le baume de benjoin, utilisé dans la fabrication du papier servait autrefois, en usage externe, à traiter l’asthme, la toux et les enrouements. Son action favorable sur la psyché et la gestion des émotions lui vaut les faveurs des personnes tendues. 

En Malaisie, on l’utilise lors des cérémonies pour éloigner les diables pendant la récolte du riz & en Inde pour les cérémonies religieuses.

Son action favorable sur la psyché et la gestion des émotions lui vaut les faveurs des personnes tendues.

On lui attribue des forces purifiantes, dont le principal effet est d’éliminer toutes les émotions et pensées impures et grossières et même & on dit qu’il chasserait les mauvais esprits!


Papier d’Arménie, une production artisanale

Tout commence avec le Styrax officinal : la meilleure résine de benjoin, celle que sécrète l’aliboufier, un arbre du Laos. 


Elle est livrée sous forme de « larmes ».

Le Papier d’Arménie fut inventé pour permettre aux Européens de découvrir les bienfaits de cette plante, déjà reconnus en Arménie. 

S’il n’y avait pas de solution toute prête, c’est l’expérimentation et la méthode qui en firent son succès.

Soucieux du respect de l’environnement, le Papier d’Arménie n’emploie pas de gaz propulseur, il est sans danger pour la couche d’ozone.

Les feuilles sont imbibées dans une solution à base d’alcool puis passées dans une solution saline naturelle permettant de ralentir leur combustion.

Le Papier d’Arménie représente une certaine idée de l’art de vivre, empreinte de bon goût et forte de ses convictions, qu’elles soient hygiéniques ou écologiques. 

Depuis 130 ans, ceux qui apprécient, de génération en génération, la fabrication artisanale d'un produit de qualité savent que l'Esprit  Papier d'Arménie  incarne le respect de la tradition.

Unique depuis son origine, le Papier d’Arménie est immédiatement reconnaissable. 

C’est le seul parfum d’intérieur naturel se présentant sous forme de papier à consumer.

Le rituel de fabrication:

À présent, selon un rituel immuable, la résine de benjoin est dissoute dans l’alcool durant deux mois. 

Puis sont ajoutés des extraits de parfums naturels.

Cette solution dont la composition reste secrète vient imprégner un papier spécial de type buvard.

L’opération est réalisée manuellement, feuille après feuille. 

Après trempage, séchage, et autres manipulations, celles-ci sont mises sous presse pendant un mois. 

Et c’est seulement au terme d’un long parcours de six mois que les feuilles seront perforées, découpées, assemblées, mises en carnets et conditionnées pour l’expédition.

Comment l’utiliser ?

Après avoir détacher une lamelle du carnet, pliez-la en accordéon, puis déposez-la sur une soucoupe avant de l’allumer. 

Ensuite, soufflez doucement dessus pour éteindre la flamme et laissez l’accordéon se consumer lentement.


On peut également placer des feuillets (sans les faire brûler bien sûr) dans les armoires au coeur du linge ou dans les vieux livres, les lits ...pour les parfumer agréablement.



Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne

henneparadise.fr © tous droits réservés
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site propulsé avec la Solution eCommerce PowerBoutique